Objets connectés : quels sont les risques et comment s’en protéger ?

0
433

Le développement énorme des nouvelles technologies nous a amené à un nombre croissant d’objets connectés. Ce sont des objets à grande utilité dans beaucoup de domaines. Cependant, il y a des risques auxquels s’exposent les hommes à travers l’utilisation de ces objets. C’est justement de ces risques que traite cet article.

Qu’est-ce qu’un objet connecté ?

Un objet connecté est un équipement électronique à la pointe de la technologie utilisant les réseaux sans fil tels que le Bluetooth, le Wifi ou encore les réseaux de téléphonie mobile, en assurant une communication avec des dispositifs tels que l’ordinateur, la tablette ou le smartphone. Il existe deux grandes catégories d’objets connectés :  les objets servant à collecter, analyser et transmettre les informations recueillies et  les objets permettant qui déclenchent des actions à distance.

Quels sont les risques auxquels sont exposés les utilisateurs d’objets connectés ?

L’utilisation des objets connectés crée un grand débat. En effet, ces objets exposent leurs utilisateurs à de nombreux risques. Primo, les informations transitant par les objets connectés ne sont pas complètement sécurisées. Et, parfois on a recours à une  utilisation commerciale des données privées. Il y a donc un grand risque d’atteinte à la vie privée. Secondo , il y a un grand risque lié aux cyberattaques . Il est donc urgent de développer des habitudes permettant d’éviter ces risques.

Comment éviter les failles de sécurité des objets connectés ?

L’objectif ultime doit résider dans la protection de la vie privée des. Pour cela,  la sécurité IOT et le Maintien en Condition de Sécurité (MCS) sont une priorités pour les fabricants de ces équipements. Les concepteurs d’objets connectés pourraient demander un accompagnement d’experts en matière de sécurisation. Ce type de professionnels assurent l’accompagnement des projets de développement d’objets connectés, depuis la conception jusqu’à la commercialisation . Ils ont pour objectif de produire des objets connectés préservant la vie privée des utilisateurs. Ces derniers quant à eux, doivent opter pour des objets connectés offrant une bonne protection de la vie privée. Il s’agit de ceux en conformité avec la loi n° 78-17 de 1978 de la CNIL.

Comment assurer sa protection contre les risques liés à l’utilisation des objets connectés ?

Un utilisateur d’objets connectés doit  minimiser les risques auxquels ces dispositifs technologiques les exposent en réalisant certaines actions . Dans un premier temps, la vérification et la recherche sur les caractéristiques de l’objet connecté , les plaintes à son endroit ainsi que ses interactions avec les appareils électroniques doivent être une priorité. Après l’achat, la connexion de l’objet connecté aux autres appareils doit être  sécurisée par des mises à jour régulières.

Aussi, il est judicieux de changer le nom ainsi que le mot de passe par défaut de l’objet connecté. Plusieurs outils sont conçus pour sécuriser l’utilisation des objets connectés. Ils permettent de contrôler et d’analyser aussi bien le réseau de connexion que les objets connectés.

Après avoir vu toutes ces informations, il va sans dire que l’utilisation des objets connectés n’est pas sans risque. Heureusement, des moyens existent pour faire face à ces risques.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici