Les formations pour travailler dans la grande distribution

0
148
Les formations pour travailler dans la grande distribution

La grande distribution est l’un des plus grands métiers de France. Nous vous présentons ci-après les formations exigées pour intégrer ce secteur et y faire carrière.

Selon le bureau des statistiques du ministère du Travail, plus de 963 000 jeunes de 16 à 25 ans ne sont ni à l’école, ni au travail, ni en formation en France. Cette situation est en partie due à l’émergence du coronavirus, qui inquiète les jeunes pour leur avenir professionnel.

De nombreux Français sont aujourd’hui à la recherche d’une formation complète qui les mènera à un emploi solide. Mais ont-ils envisagé une formation débouchant sur un avenir prometteur dans le vaste secteur de la distribution ?

La plupart des emplois dans ce secteur, où l’expérience de terrain est importante, peuvent être obtenus avec des formations plus ou moins longues. Les écoles, les universités et les grandes écoles offrent des formations spécialisées pour divers emplois. Les grandes enseignes, quant à elles, donnent généralement divers compléments pratiques aux cours théoriques.

Formations en alternance

L’alternance (en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) permet aux étudiants de tester et de valoriser leurs capacités. Les étudiants peuvent percevoir un salaire tout en améliorant leurs connaissances en s’inscrivant dans des formations dispensant des programmes en alternance. Ainsi, il existe plusieurs formations en alternance qui mènent à des postes dans le commerce de détail.

Bac Pro et CAP

Des qualifications professionnelles sont nécessaires si vous souhaitez suivre une formation courte. Le CAP (certificat d’aptitude professionnelle) ou le baccalauréat professionnel sont les diplômes requis pour accéder à certaines professions. Le CAP se prépare en deux ans, mais le baccalauréat professionnel nécessite trois ans. Ces deux formations sont accessibles immédiatement après la troisième année de lycée. De nombreux bacs professionnels mènent à des postes dans la grande distribution, tels que :

    • Bac Pro Assistance à la Gestion des Organisations et de leur fonctionnement,
    • Bac pro Commerce et Vente option A animation et gestion des espaces commerciaux.
    • Bac pro Commerce et Vente option B Prospection de clientèle et valorisation de l’offre commerciale
    • Bac pro Organisation des transports de marchandises
    • Bac pro Technicien de vente en alimentation (produits alimentaires et boissons)

BTS et Licence professionnelle

Un niveau bac+2 ou bac+3 est nécessaire pour accéder aux différents métiers de la distribution tels que chef de rayon, vendeur, acheteur ou merchandiser. Pour cela, il existe quatre formations, qui peuvent être suivies en alternance ou non.
Pour commencer, un BTS MCO (management commercial opérationnel) prépare les étudiants à être responsables d’un département d’une petite entreprise ou d’une entité d’une organisation plus importante (magasins, supermarchés, agents commerciaux, sites marchands…). Ce BTS est accessible immédiatement après l’obtention du baccalauréat, et la candidature se fait via Parcoursup. Vous pouvez postuler au BTS MCO si vous êtes titulaire d’un baccalauréat STMG, d’un baccalauréat professionnel commerce et vente, ou d’un baccalauréat général.

Ensuite, un BTS NDRC (négociation et digitalisation de la relation commerciale) mène tout droit au rôle de spécialiste général de la vente dans tous les types de contacts avec la clientèle (face à face, à distance, e-relation).

Enfin, après un BTS ou un DUT, il est possible d’obtenir une licence professionnelle en commerce et distribution. Ce titre s’obtient en un an et prépare les étudiants à travailler en tant que télévendeur, merchandiser, acheteur, commercial, chef de rayon ou même directeur de magasin.

Le cursus classique de la licence au master

Pour les personnes souhaitant travailler en tant que manager dans le secteur du commerce de détail ou du commerce électronique, l’éventail des cours disponibles va de la licence au master. En commerce, vente, gestion, e-commerce et webmarketing, il existe des diplômes d’écoles de commerce, des masters universitaires et des masters IAE.

Licences et masters universitaires

Le diplôme national de licence en grande distribution, accessible avec le baccalauréat, est le niveau initial d’études à l’université. Il s’obtient après six semestres, soit trois ans d’études, et est suivi d’un master de deux ans. De nombreux baccalauréats menant à un master peuvent déboucher sur des professions dans le commerce de détail, mais le baccalauréat en gestion des affaires, vente et marketing est le plus souvent choisi. Par la suite, les étudiants peuvent se spécialiser dans le domaine de leur choix grâce à un master.

Les écoles de commerce (Bachelor et Master)

Il existe de nombreuses formes de formation en école de commerce, allant du baccalauréat en 3 à 5 ans au bac + 2 en 3 ans. Plusieurs aspects sont à prendre en compte, notamment la réputation, la reconnaissance, le rayonnement mondial, la qualité de l’intégration, ainsi que le classement des écoles de commerce en France. Par ailleurs, s’agissant d’établissements privés, les frais de scolarité annuels se situent entre 7 000 et 10 000 euros. Ainsi, les écoles de commerce les plus connues pour suivre une formation continue dans la grande distribution sont :

  • HEC (Paris)
  • ESSEC (Paris)
  • ESCP (Paris)
  • EDHEC (Lille, Nice, Paris)
  • EM (Lyon)
  • SKEMA (Lille, Sophia Antipolis, Paris)

Le BUT : une toute nouvelle formation professionnelle et théorique

Vous connaissez le DUT, mais connaissez-vous le BUT ?

Le BUT, ou Bachelor Universitaire de Technologie, est un nouveau diplôme de trois ans que l’on peut obtenir après avoir obtenu un baccalauréat. Il est comparable à un DUT mais dure un an de plus et est également administré dans un IUT. Les étudiants ayant suivi les quatre premiers semestres se verront délivrer un DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) à l’issue des deux premières années afin de simplifier le lien avec d’autres formations. Ils auront alors la possibilité de poursuivre le BUT pour une troisième année.  Le BUT permet aussi une intégration professionnelle ainsi qu’une formation continue en master, en école de commerce ou en formation spécialisée.

Il est parfaitement envisageable de travailler dans la grande distribution avec un BUT . Un BUT TC (techniques de commercialisation) prépare les étudiants à des carrières de vendeurs adaptables et autonomes dans des services commerciaux industriels ou des entreprises de distribution et de services.

En revanche, est-il possible de travailler dans la grande distribution sans diplôme ?

Dans ce secteur très concurrentiel, les niveaux de compétences évoluent fortement, notamment pour les postes à responsabilité, et des formations internes peuvent aider les nouveaux arrivants à trouver leur place. Dans le secteur de la vente, il existe encore des défauts d’image assez importants qui ont une influence néfaste sur le métier. Au premier abord, le commerce semble inintéressant. D’autre part, des personnes aux références médiocres peuvent y travailler. Résultat, ce secteur est parfait pour chercher du travail et être employé rapidement. Bien sûr, les journées sont généralement longues et épuisantes, mais même si vous n’avez pas de diplôme, vous pouvez facilement gagner votre vie en quelques années.

Certains postes d’ailleurs, comme celui de caissier ou de commis de magasin, sont facilement accessibles avec de l’expérience.

Ainsi, quels que soient vos objectifs de carrière dans la grande distribution, plusieurs formations vous sont accessibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici