Quelle application de collaboration est la meilleure entre Microsoft Teams et Slack ?

En 2019, le marché mondial des logiciels de collaboration en équipe a atteint 9,5 milliards de dollars. Avec la montée du télétravail due à la COVID-19, les outils de collaboration et de communication sont devenus plus essentiels que jamais pour maintenir la productivité des entreprises.

Deux acteurs majeurs dominent ce marché : Slack et Microsoft Teams. Cette compétition est intense, allant au-delà du simple nombre d’utilisateurs. En effet, en 2020, Slack a déposé une plainte en matière de concurrence contre Microsoft en Europe, alléguant que cette dernière avait « illégalement lié son produit Teams à sa suite Office Productivity, dominante sur le marché ».

En dépit de ces différends juridiques, l’accent devrait être mis sur la productivité. Cet article compare Microsoft Teams et Slack en examinant leurs caractéristiques, leurs tarifs, l’expérience utilisateur, leurs parts de marché, afin de vous aider à choisir la meilleure solution pour votre entreprise.

Microsoft vs Slack – Part de marché

Si l’on examinait la part de marché des logiciels de collaboration il y a quelques années, elle aurait présenté une toute autre image. Slack dominait largement Microsoft Teams parmi les clients d’entreprise, mais les choses ont changé en 2020.

En 2019, Microsoft Teams a surpassé Slack en termes d’utilisateurs actifs quotidiens, atteignant 13 millions en juillet. Cette tendance de croissance rapide s’est accentuée avec la montée du télétravail en raison de la COVID-19. La base d’utilisateurs de Microsoft Teams a atteint 75 millions au cours du premier semestre 2020, une augmentation significative.

Bien que Slack continue de croître, son rythme n’est pas comparable à celui de Microsoft Teams.

Microsoft Teams va-t-il surpasser Slack ?

La question qui se pose est de savoir si Microsoft Teams va surpasser et éventuellement évincer Slack du marché de la collaboration. Les données indiquent que Microsoft Teams gagne rapidement des utilisateurs grâce à des entreprises importantes, des écoles, des fonctionnaires et sa base existante d’utilisateurs d’Office 365. À la fin de 2019, Microsoft était largement adopté par 65 % des personnes interrogées au sein des entreprises et des organisations gouvernementales.

Cependant, Slack reste le leader incontesté parmi les start-ups, les développeurs et les jeunes travailleurs technologiquement compétents. Microsoft a du mal à gagner du terrain dans ce segment de marché, suggérant que la bataille pour la communication en milieu professionnel et la collaboration d’équipe demeure indécise.

Aperçu des fonctionnalités de Microsoft Teams vs Slack

Fonctionnalité Slack Microsoft Teams
Canaux (équipes)
Messages privés
Nombre d’utilisateurs Illimité Jusqu’à 500 000 avec un plan gratuit
Messages illimités
Recherche exhaustive de messages ✔ (jusqu’à 10 000 messages avec un plan gratuit)
Partage de fichiers
Accès pour les invites Collaboration illimitée avec des utilisateurs externes pour les plans payants Limité à 5 par compte même pour les plans payants
Partage d’écran

 

✔ (Non inclus dans le plan gratuit)
Appels vidéo et audio (1-to-1) Illimité Illimité
Vidéoconférences Jusqu’à 15 utilisateurs avec des plans payants Jusqu’à 250 utilisateurs avec des plans payants
Applications Web, de bureau et mobiles
Raccourcis et outils de productivité (Plus de 50 raccourcis pour les applications de bureau, dont la plupart sont également disponibles pour les applications web). (Plus de 40 raccourcis pour l’application de bureau)
Robots et outils de flux de travail  SlackBot Who Bot (payant uniquement) et Chatbots tiers
Intégrations Jusqu’à 10 pour les plans gratuits, avec plus de 2 000 applications au choix 472 applications au choix

Microsoft Teams et Slack offrent tous deux une gamme complète de fonctionnalités pour faciliter la collaboration et améliorer la productivité des équipes, que ce soit à travers la messagerie privée et publique, l’historique des messages consultable, les vidéoconférences, le partage d’écran, le partage de fichiers avec des contrôles de permission de la suite Office 365, et bien d’autres.

En termes de fonctionnalités, les deux solutions sont relativement comparables, chacune ayant ses avantages dans certains domaines. Cependant, une distinction notable réside dans la collaboration avec des équipes externes, où Slack offre une collaboration externe illimitée avec les plans payants, tandis que Microsoft Teams limite cette collaboration à cinq utilisateurs même sur les plans payants, sauf en cas d’achat de licences supplémentaires.

En ce qui concerne les visioconférences, Microsoft Teams propose une solution plus robuste, prenant en charge jusqu’à 250 utilisateurs maximum ou des événements en direct avec jusqu’à 10 000 personnes. Cependant, certaines fonctionnalités spécifiques à Teams peuvent être plus adaptées aux grandes entreprises.

Comparaison des plans gratuits

Plans et prix de Slack

Dans la comparaison des plans gratuits, Slack offre des utilisateurs et des messages illimités, mais limite la recherche à 10 000 messages archivés dans les espaces de travail gratuits.

Plans et tarifs de Microsoft Teams

Microsoft Teams, en revanche, autorise des utilisateurs et des messages illimités sans limite artificielle sur la recherche d’historique de messages. De plus, le plan gratuit de Microsoft Teams inclut le partage d’écran, les appels vidéo d’équipe et les visioconférences à petite échelle, tandis que dans Slack, ces fonctionnalités nécessitent un passage à un plan payant.

Bien que le plan gratuit de Microsoft Teams offre davantage de fonctionnalités débloquées que celui de Slack, l’expérience utilisateur de Slack reste robuste, sauf pour les équipes dépendant fortement du partage d’écran ou des appels vidéo.

Microsoft Teams vs Slack : quel service de collaboration offre le meilleur rapport qualité-prix ?

En termes de tarification, examinons de plus près les plans de Slack et Microsoft Teams.

Pour Slack, le plan de base « Standard » commence à 6,67 $ par utilisateur et par mois. Il offre des fonctionnalités telles que des recherches de messages illimitées, des appels vidéo, 10 Go de stockage de fichiers par utilisateur, et la possibilité d’ajouter des invités et des collaborateurs externes. Le plan « Plus » coûte 12,50 $ par utilisateur et propose des options de conformité et de sécurité avancées, un support prioritaire, et 20 Go de stockage par utilisateur.

Du côté de Microsoft Teams, il n’y a pas de plans spécifiques pour Teams, mais plutôt des plans Microsoft 365 qui incluent une version premium de Teams, ainsi que d’autres applications. Le plan « Microsoft 365 Business Basic » coûte 5 $ par utilisateur et par mois, offrant Teams, SharePoint, la planification et l’enregistrement des réunions, 1 To de stockage sur OneDrive par utilisateur, et des fonctionnalités de sécurité telles que l’authentification unique. Le plan « Microsoft 365 Business Standard » coûte 12,50 $ par utilisateur et offre l’accès aux versions complètes de Word, Excel et PowerPoint, en plus des fonctionnalités du plan de base.

Bien que le plan de base de Microsoft Teams soit légèrement moins cher que celui de Slack, la différence n’est que d’un dollar cinquante par utilisateur, ce qui ne représente pas un avantage de prix significatif. Cependant, si votre entreprise paie déjà pour Microsoft 365, vous pouvez bénéficier de la version premium de Teams sans coût supplémentaire, ce qui pourrait être un avantage financier significatif.

Microsoft Teams vs Slack – comparaison de l’Interface Utilisateur

Explorons plus en détail l’interface utilisateur (UI) de Microsoft Teams et de Slack pour évaluer la facilité avec laquelle les nouveaux utilisateurs peuvent s’adapter et collaborer efficacement sur ces plates-formes.

L’interface utilisateur de Slack est connue pour son élégance et est devenue la norme de l’industrie. Au fil des années, Slack a amélioré la création d’un processus de démarrage naturel, offrant un tutoriel étape par étape pour guider les nouveaux utilisateurs. Cependant, l’utilisation de Slack reste intuitive même sans ce guide. La gestion des utilisateurs et l’ajout de nouveaux membres à un espace de travail se font facilement dans l’onglet « Personnes », avec des invitations par e-mail pour les nouveaux utilisateurs. Pour ceux qui ont déjà un compte Slack, l’espace de travail est simplement ajouté à leur compte existant.

La création d’un nouveau canal dans Slack est également simple, accessible via le lien « Ajouter un canal » dans le menu latéral. L’envoi de messages à l’équipe est facile, il suffit de se rendre dans un canal et de commencer à écrire. La possibilité de cibler des messages vers des personnes spécifiques en utilisant « @ et leur identifiant » offre une communication plus ciblée.

Microsoft Teams, en tant que concurrent de Slack, suit une approche similaire dans son interface utilisateur. Bien que l’expérience utilisateur ressemble à celle de Slack, Teams propose des conseils post-inscription sous la forme de documents et de vidéos tutorielles. Cependant, il ne propose pas de tutoriel interactif étape par étape comme Slack.

Les « équipes » dans Microsoft Teams remplacent la section « canaux » du menu dans Slack. Chaque équipe peut avoir des canaux distincts pour maintenir une communication séparée pour différents projets, l’un des principaux atouts de Slack.

Si vous avez déjà utilisé Slack, vous remarquerez des similitudes dès l’ouverture de l’interface utilisateur de Microsoft Teams. Les canaux ne sont pas la seule caractéristique qui rappelle Slack ; chaque fois que vous cliquez sur un bouton ou un menu, il ouvre une visionneuse plutôt qu’une toute nouvelle page. Par exemple, la création de nouveaux canaux se fait en cliquant sur le bouton « Créer plus de canaux » sur n’importe quelle page d’équipe. Tout comme Slack, vous pouvez mentionner quelqu’un pour vous assurer qu’il remarque votre message.

La capacité de créer plusieurs équipes avec leurs propres canaux peut être bénéfique pour les grandes entreprises et organisations.

Bien que les deux outils soient conviviaux, Slack a un léger avantage en termes de tutoriel pas à pas et d’expérience utilisateur globale.

Microsoft Teams vs Slack – optimisation des raccourcis et de la productivité

Explorons maintenant les capacités des raccourcis clavier et autres outils de productivité pour déterminer quel outil se démarque.

Slack s’impose comme un pionnier de la productivité, proposant des raccourcis et des astuces pour améliorer pratiquement tous les aspects de l’expérience utilisateur. Même sur l’application web de Slack, une liste exhaustive de raccourcis clavier est mise à votre disposition, accessible en appuyant sur Commande + / sur Mac et CTRL + / sur d’autres ordinateurs.

Parmi nos raccourcis favoris figurent :

– Modification d’un message envoyé en appuyant simplement sur la touche ↑.

– Lecture de tous les messages non lus avec CTRL(⌘) + SHIFT + A.

– Visualisation de tous les messages en favoris avec CTRL(⌘) + SHIFT + S.

– Marquage de tout message comme non lu avec ALT + clic gauche (souris).

– Utilisation de SHIFT + ALT (Option) + ↓ pour accéder au dernier message non lu.

Au-delà des raccourcis, Slack propose des fonctionnalités de recherche avancée pour vous aider à localiser rapidement les messages désirés. Par exemple, la recherche par émoji avec le paramètre « a : » s’avère pratique pour identifier des affaires conclues ou des messages prioritaires, si votre équipe utilise des émojis spécifiques.

Microsoft Teams a naturellement suivi la tendance en introduisant des raccourcis similaires pour stimuler la productivité. Cependant, ils ne sont pas aussi bien organisés ni aussi intuitivement utiles que ceux de Slack. Il est à noter que la plupart de ces raccourcis se limitent à ouvrir des onglets spécifiques plutôt qu’à faciliter l’exécution rapide de tâches essentielles.

Nous constatons l’absence de raccourcis tels que la modification instantanée d’un message récent ou le marquage simple des messages comme non lus, des éléments qui pourraient accélérer considérablement le flux de travail.

Dans la catégorie des raccourcis et de la productivité, Slack se positionne clairement en tant que leader.

Microsoft Teams vs Slack – bots et automatisation des flux de travail

Explorons maintenant les fonctionnalités avancées des robots et de l’automatisation des flux de travail pour chaque plateforme.

Le fidèle « Slackbot » de Slack est une inclusion automatique dans chaque espace de travail, offrant des fonctionnalités intelligentes telles que la possibilité de poser des questions sur l’utilisation de Slack, de définir des rappels, et bien plus encore. Slackbot facilite la vie des utilisateurs sur Slack en automatisant divers aspects.

Slackbot, doté d’une intelligence pratique, propose de nombreuses fonctionnalités utiles permettant d’automatiser des flux de travail simples dès le départ. De plus, il propose une variété d’intégrations avec des applications de gestion de tâches courantes telles qu’Asana, Trello et Pipefy. Ces intégrations permettent de configurer des réponses automatiques à des questions fréquemment posées sur les projets et de programmer des rappels et des mises à jour automatiques.

Slackbot se présente comme un allié fiable pour les professionnels cherchant à éviter la saisie manuelle répétitive d’informations.

Quant à Microsoft Teams, il ne dispose pas d’un chatbot intégré de manière similaire. Bien qu’il propose une liste d’alternatives, beaucoup d’entre elles se limitent à des tâches spécifiques pour des applications tierces.

Heureusement, des solutions alternatives telles que Workbot sont disponibles pour mettre en place des flux de travail automatisés avancés. Workbot communique avec plusieurs applications et intègre des données, offrant une expérience similaire à celle de Slackbot.

Bien que les fonctionnalités des robots soient comparables, l’installation et la mise en route avec Slackbot de Slack sont considérablement plus simples.

Microsoft Teams vs Slack – Intégrations

Avec une bibliothèque de plus de 2 000 applications pour étendre ses fonctionnalités, Slack domine clairement le marché des intégrations et des applications.

Actuellement, la boutique AppSource propose plus de 530 applications et intégrations pour Microsoft Teams. Cependant, si votre entreprise utilise déjà Office 365, vous pourriez considérer que Microsoft Teams a un avantage. Il est important de noter que Slack propose des intégrations avec toutes les applications essentielles d’Office 365, notamment Outlook, Calendrier, OneDrive et SharePoint.

Slack offre également plus de 2 000 autres applications et intégrations, couvrant l’ensemble de la G Suite.

Compte tenu du nombre d’intégrations diverses, Slack conserve clairement l’avantage dans ce domaine également.

Microsoft Teams vs Slack – sécurité et conformité

Slack et Microsoft Teams intègrent tous deux des fonctions de sécurité essentielles, telles que l’authentification à deux facteurs, dans l’ensemble de leurs plans.

Bien que Microsoft soit souvent perçu comme un leader dans le secteur des entreprises, Slack a renforcé ses mesures au fil des années. En réalité, Slack est conforme à la plupart des certifications ISO de base, et il propose même des espaces de travail configurés spécifiquement pour répondre aux normes de la HIPAA (la conformité à la HIPAA n’est disponible que pour les plans d’entreprise).

Cette adaptabilité positionne Slack comme un choix pertinent pour les entreprises de divers secteurs recherchant une application de collaboration tout en accordant une importance particulière à la sécurité et à la conformité.

Cependant, grâce à ses intégrations natives, Microsoft Teams offre un contrôle d’accès, une gestion des informations et une sécurité légèrement supérieurs. Les responsables informatiques bénéficient également de nombreuses options administratives avancées pour garantir que Microsoft Teams respecte les politiques et réglementations internes de l’entreprise.

Il est difficile de déclarer un vainqueur incontesté, car les deux entreprises accordent une grande importance à la sécurité et à la conformité. Il est à noter que, tandis que les outils administratifs de Slack sont réservés aux plans Plus et Entreprise, la plupart de ces fonctionnalités sont incluses même dans le plan de base de Microsoft Teams.

Quel outil de collaboration est le mieux adapté à votre entreprise : Microsoft Teams ou Slack ?

La réponse à cette question dépend de votre situation et de vos besoins spécifiques :

Si votre entreprise utilise déjà et paie pour Office 365 Business, Microsoft Teams pourrait être la solution idéale. Il offre de nombreuses fonctionnalités similaires à celles de Slack, et un passage à un plan professionnel ne représentera aucun coût supplémentaire puisque vous payez déjà pour Office 365.

Cependant, si ce n’est pas le cas, il peut être difficile de justifier le changement.

Si vous recherchez simplement une plateforme de discussion intuitive, dotée de fonctionnalités de productivité et d’intégration exceptionnelles, Slack est un choix judicieux.

Dans l’ensemble, les deux solutions sont assez comparables, avec quelques avantages légers du côté de Slack en termes d’expérience utilisateur, de robots et de productivité.

Microsoft Teams propose un plan gratuit légèrement plus complet, incluant le partage d’écran et les visioconférences, et son plan de base est moins onéreux.

Conclusion

Microsoft Teams a surpassé Slack en termes de nombre d’utilisateurs actifs, émergeant comme la principale plateforme de collaboration pour les entreprises. Slack conserve son statut d’outil le plus innovant et le plus convivial, restant prisé par les start-ups et les petites entreprises.

Slack se distingue par un nombre d’intégrations plus important, un robot plus performant et une convivialité légèrement supérieure. Microsoft Teams offre des tarifs légèrement plus avantageux, des plans gratuits plus complets et une intégration native avec les outils Office 365.

Le choix entre Microsoft Teams et Slack dépend de l’utilisation d’Office 365 et de l’expérience préalable de votre équipe avec l’une des plateformes. Quel est votre outil de communication préféré entre les deux ? Partagez votre avis dans les commentaires !

Recommended For You

About the Author: Alex Bruno

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *