Test Ugreen 12 en 1 : un dock USB-C capable d’étendre l’affichage à trois écrans, même avec un MacBook

Le dock USB-C de chez Ugreen offre une multitude de possibilités pour étendre la connectivité des appareils dotés d’un port USBC. Sa caractéristique la plus remarquable réside dans sa compatibilité avec DisplayLink, permettant ainsi de contourner les limitations des MacBook en étendant l’affichage sur trois écrans distincts.

Présentation

Ugreen, reconnu pour sa gamme d’adaptateurs USB-C, propose le dock USB-C 12 en 1 CM555, une solution complète pour étendre la connectique d’un PC portable. Il se distingue particulièrement par sa capacité à étendre l’affichage sur trois écrans externes grâce à la technologie DisplayLink.

Ce dock Ugreen est disponible en deux versions, avec ou sans chargeur de 100 W. La seconde version, dotée d’un chargeur, est maintenant disponible pour un prix similaire d’environ 319 €.

Construction & Ergonomie

Le dock USB-C 12 en 1 d’Ugreen se présente comme un bloc compact mesurant environ 13,2 cm de hauteur, 5,5 cm de largeur et 7,4 cm de profondeur. Il est doté d’un câble USB-C 3.2 d’une longueur de 1 mètre pour établir la connexion avec le PC portable et ainsi étendre sa palette de connexions.

Son boîtier en aluminium adopte une teinte gris sidéral, s’alignant avec le style de la marque à la pomme. À chaque extrémité, des caches en plastique sont discrètement intégrés. Un témoin lumineux, discret, est situé au-dessus du logo Ugreen et signale l’état actif du dock. L’allumage s’opère via un bouton positionné en haut de l’appareil.

L’appareil est polyvalent en termes de normes prises en charge. À l’avant, on retrouve un lecteur de cartes SD/microSD, un port USB, un autre port USB-C à 10 Gb/s et une prise jack. La face arrière est plus fournie, avec deux ports USB 5 Gb/s, un port Ethernet Gigabit, un port USB-C 3.2 (10 Gb/s) destiné à la connexion avec le PC portable, en plus d’un port USB-C compatible Power Delivery offrant une puissance de 100 W (85 W redistribués). Enfin, deux ports HDMI 2.0 et un DisplayPort 1.2 enrichissent les options d’affichage vidéo.

Ugreen a pris la judicieuse initiative d’intégrer une puce DisplayLink, ce qui autorise l’utilisation simultanée des trois interfaces vidéo. Cela signifie que les utilisateurs peuvent étendre l’affichage de leur MacBook équipé d’une puce M1 ou M2 sur plusieurs écrans. Cependant, il est important de noter qu’il faudra télécharger les pilotes DisplayLink depuis le site de Synaptics pour activer cette fonction, car le CD de 8 cm fourni dans la boîte ne sera d’aucune utilité en 2023.

En ce qui concerne la température, après une journée de fonctionnement, l’Ugreen CM555 demeure sous la barre des 38 °C sur sa coque en aluminium. Cependant, la chaleur se propage légèrement vers les prises situées à l’arrière, atteignant un pic maximal de 41,2 °C. Il n’y a cependant aucune raison de s’alarmer.

Performance

Afin de mettre à l’épreuve le dock 12 en 1 d’Ugreen, nous avons procédé à une série de tests en connectant plusieurs dispositifs, comprenant deux écrans 4K, un SSD externe Crucial X8, un dongle Logitech Unify, un câble Ethernet, et une carte SD offrant des vitesses de transfert pouvant atteindre 250 Mo/s.

Lors de nos essais sur les ports USB et USB-C en façade, offrant une compatibilité avec des débits de 10 Gb/s, notre SSD a délivré en moyenne des performances de lecture et d’écriture atteignant environ 965 Mo/s, ce qui se rapproche sensiblement de la vitesse maximale de cette interface, fixée à 1050 Mo/s. En utilisant les ports USB à 5 Gb/s situés à l’arrière du dock, nous avons pu obtenir des débits atteignant 467 Mo/s avec notre SSD. Dans l’ensemble, les performances de transfert étaient conformes à nos attentes.

Le port Ethernet, quant à lui, a permis d’atteindre une vitesse de 110 Mo/s, se situant à peu près au niveau maximal spécifié pour la norme Gigabit, avec une légère réduction de quelques Mo/s.

En ce qui concerne le lecteur de cartes, annoncé pour une vitesse de 104 Mo/s, il a atteint un débit de 90 Mo/s aussi bien en lecture qu’en écriture, sur notre carte capable d’atteindre 250 Mo/s.

Lors de notre branchement à un téléviseur 4K 120 Hz, nous avons pu bénéficier d’une résolution maximale de 4K à 60 Hz sur les deux ports HDMI. Sur notre MacBook Air M1, nous avons réussi à connecter trois écrans externes, chacun avec une résolution minimale de 2560 x 1440 pixels.

Nous avons également évalué la qualité de la sortie casque en suivant le même protocole que pour les sorties casque des PC portables. La sortie jack du dock Ugreen s’est révélée performante, se situant dans la moyenne des PC portables en termes de caractéristiques. Cependant, il est important de noter que le niveau de sortie ne sera pas suffisant pour alimenter correctement un casque à haute impédance.

Ugreen CM555 Moyenne des PC testés
Niveau de sortie 172 mVRMS 165 mVRMS
Distorsion + bruit 0,017 % 0,016 %
Plage dynamique 100 dB 99 dB
Diaphonie -63 dB -63 dB

Points forts

  • Compatible Display Link.
  • Débits tenus.
  • Power Delivery 100 W.

Points faibles

  • Chargeur en option.
  • Port RJ45 seulement Gigabit.
  • Lecteur de cartes SD pas le plus rapide.
  • Nécessite des pilotes pour le DisplayLink.

Plus d’informations dans cette vidéo :

 

Recommended For You

About the Author: Alex Bruno

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *