COMMENT OPTIMISEZ VOTRE STRATÉGIE DE RÉFÉRENCEMENT SEO ?

0
79

Contrairement à la SEA (Search Engine Advertising), qui est de nature plus conventionnelle, le SEO (Search Engine Optimisation) est basé sur le trafic produit par les résultats de recherche naturels plutôt que par les résultats sponsorisés.

Les experts en référencement s’assurent de couvrir l’ensemble des 200 facteurs que Google utilise lorsqu’il examine un site. L’objectif est de positionner le site web aussi près du sommet que possible. Si un plan d’optimisation du référencement se compose de trois éléments principaux (technologie, sémantique et popularité), il est destiné à être modifié régulièrement et à produire des effets à long terme.

Qu’est-ce que l’optimisation du référencement ?

  1. DÉTERMINER LA CONCURRENCE

Avant toute chose, l’élaboration d’un plan d’optimisation de site web passe par la recherche de la concurrence afin d’adapter vos activités et vos objectifs en fonction des résultats SERP pour votre sujet. Il convient de noter que l’abréviation SERP, qui signifie « Search Engine Result Page », fait référence à la page web générée par un moteur de recherche.

Pour savoir comment optimiser le référencement, il faut identifier tous vos rivaux, rechercher les mots clés pour lesquels ils sont classés, auditer leurs sites Web, évaluer leur réputation, surveiller leur activité sur les médias sociaux et observer les changements qu’ils subissent.

Évitez les recherches extrêmement larges, qui ont tendance à favoriser les entreprises connues et les énormes sites de commerce électronique. Utilisez plutôt des requêtes plus détaillées. Par exemple, au lieu de cibler « manteau », essayez « caban ».

  1. FIXER DES OBJECTIFS POUR VOTRE STRATÉGIE D’OPTIMISATION SEO

L’élaboration d’un plan d’optimisation des moteurs de recherche implique que vous établissiez des objectifs clairs avant d’entreprendre toute action, une fois que vous aurez mieux compris vos rivaux et que vous aurez ciblé votre public cible. La technique des objectifs SMART ( Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalisables, Temporels) est souvent utilisée.

Par exemple, cela pourrait ressembler à ceci : augmenter de 25 % le nombre de prospects générés par le site Web sur une période de 6 mois. Pour y parvenir, nous devrons amener les pages qui apparaissent actuellement en page 2 à la page 1 des résultats de Google.

Bon à savoir : Les KPI « Key Performance Indicators » sont des indicateurs clés grâce auxquels vous pouvez mesurer des éléments susceptibles de changer, tels que le taux de clics, les sessions organiques, le nombre de pages par session, le taux de conversion, etc.

  1. ANALYSE ET AUDIT DU SITE WEB

Un bon plan de référencement cherche à impressionner Google, notamment en ce qui concerne la façon dont le moteur de recherche considère votre site Web. Cette section nécessite une compréhension approfondie du référencement, car vous devez décider des éléments à privilégier parmi les nombreux critères pris en compte par le moteur de recherche.

Cela implique d’analyser des centaines d’éléments, tels que votre approche du référencement, la conception de votre site Web, le choix et la mise en évidence des bons mots clés, la dimension « responsive » de votre site, la création de liens, les backlinks, l’UX (User Experience), etc.

Il convient de noter que les professionnels du référencement utilisent divers outils (payants) pour réaliser cet audit, notamment Ahrefs, Botify, Semrush, SEObserver, Moz, Allorank, Hotjar, Google Mobile Test, PageSpeed de Google, etc. L’objectif est de choisir le meilleur de ce que chacun a à offrir, que ce soit pour certaines parties de l’analyse comme SXO, ou pour garder un œil sur vos classements, surveiller vos backlinks, etc.

Quels leviers devez-vous actionner dans votre stratégie de référencement ?

  1. OPTIMISATION TECHNIQUE

Plusieurs aspects techniques peuvent avoir une influence sur un plan d’optimisation du référencement organique, notamment HTTPS, HTML, les erreurs 404, Sitemap et Robots.txt.

Viennent ensuite les usages actuels, qui montrent que les consommateurs français passent 3h33 minutes par jour sur leur Smartphone et ont dépensé 2,25 milliards entre janvier et décembre 2021, soit une hausse de 9%. En conséquence, le site web doit être « mobile-friendly » afin de permettre une consultation mobile confortable.

Travailler sur le temps de chargement de vos pages fait également partie de l’optimisation technique des sites Web. Google mentionne trois « Core Web Vitals » qui ont une influence directe sur le placement des pages de résultats. Il s’agit du LCP (Largest Contentful Paint), qui analyse la rapidité de chargement du contenu principal d’une page Web, du FID (First Input Delay), qui examine le temps de chargement qui suit chaque action d’un visiteur, et du CLS (Cumulative Layout Shift), qui concerne la stabilité visuelle des sites.

Une démarche d’optimisation du référencement analyse également l’affichage du contenu des pages d’un point de vue technique. Il s’agit d’optimiser les titres des pages, les balises de titre, les méta-descriptions et les URL, ainsi que les mots-clés appropriés.

  1. CONTENU À VALEUR SÉMANTIQUE

Au-delà de leurs aspects techniques, les tactiques d’optimisation des sites Web dépendent de la création de contenus pertinents destinés à avoir une influence à la fois sur les robots d’indexation et sur les internautes. L’enjeu de l’optimisation pour le référencement consiste à développer du contenu qui, d’une part, correspond aux recherches de mots-clés qui produisent du trafic et, d’autre part, capte l’objectif réel des visiteurs et leur apporte des réponses appropriées. Cela doit se refléter dans votre recherche de mots-clés (que vous pouvez effectuer à l’aide de Google Search Console).

À cette fin, les spécialistes du référencement disposent d’un certain nombre de leviers, qu’ils peuvent utiliser en expérimentant les demandes locales, les recherches nationales sur Google, le trafic international, les questions fréquemment posées et les expressions clés à longue traîne. Une stratégie de référencement peut également s’articuler autour d’un silo sémantique, avec une page « mère » qui attire de multiples sites « filles » pour approfondir la question.

Il faut savoir que le contenu vidéo a une influence importante sur les méthodes de référencement. Saviez-vous que d’ici 2022, le streaming ou le téléchargement de vidéos représentera 82 % du trafic Internet mondial ?

  1. L’EXPÉRIENCE DE L’UTILISATEUR

L’UX, ou expérience de l’utilisateur, est au cœur des objectifs de Google. Les mises à jour les plus récentes des algorithmes ont continuellement visé à améliorer ce sujet spécifique. En termes de référencement, cela suggère que le poids de l’utilisateur (humain) devient plus important que celui des GoogleBots.

En conséquence, certains éléments clés doivent être pris en compte, comme faciliter la lecture des pages (table des matières, fil d’Ariane, mise en page esthétique, structure cohérente…), améliorer le temps de chargement (au-delà de 3 secondes, la moitié du trafic est perdu), proposer un site responsive (pour séduire la proportion croissante d’internautes mobiles), et limiter les pop-ups et publicités intrusives.

Proposer une navigation simple, améliorer les liens internes et choisir un design réactif rapide pour votre site web sont autant de merveilleuses façons de mêler UX et SEO.

Pourquoi les stratégies de référencement à long terme sont-elles les meilleures ?

LA POSITION 0 SUR DES REQUÊTES SPÉCIFIQUES

Un plan d’optimisation du référencement peut viser la position 0 – la position tout en haut d’une page de résultats de recherche Google. Les critères du moteur de recherche pour classer ses résultats ont évolué au fil du temps. À ce stade, il affiche les réponses qu’il estime être les plus pertinentes par rapport à la requête posée. Il peut s’agir d’un texte, d’un paragraphe, d’une liste, d’une vidéo, d’un tableau comparatif, etc.

Il convient de noter que viser la position 0 n’a de sens que si vous ciblez des recherches particulières avec une requête bien définie.

LONGUE TRAÎNE : UNE APPROCHE BASÉE SUR LA QUALITÉ ET LA PERTINENCE

L’optimisation des moteurs de recherche pour la longue traîne est un projet à long terme. L’objectif dans ce cas est d’attirer des visiteurs à partir d’une certaine requête. Ils seront moins nombreux, mais beaucoup plus qualifiés. Les expressions de longue traîne se distinguent par une chaîne de trois à quatre mots-clés qui composent le terme « traîne ». Par exemple, au lieu de vous classer pour le mot extrêmement concurrentiel « manteau », vous pourriez vous concentrer sur le classement de « Où puis-je trouver un manteau de marin imperméable ? » pour augmenter vos chances de vendre vos manteaux de pluie jaunes !

Il est important de comprendre qu’il y a une différence à faire, dans le contexte d’un plan d’optimisation de site Web, entre le mot général « manteau », l’expression particulière « manteau de marin » et l’énoncé à longue traîne « Où puis-je trouver un manteau de marin imperméable ».

LINK BUILDING, L’AVANTAGE DU « RENVOI »

Enfin, un bon plan d’optimisation du référencement doit se concentrer sur la création de liens ou link building, ce qui implique de disposer d’une collection de liens pointant d’autres sites Web vers le vôtre. Ce processus permet d’obtenir des références de la part d’autres sites Web, ce qui accroît votre autorité dans votre domaine d’expertise. Ces références – ou recommandations – sont classées par Google sur une échelle de 1 à 100 et représentent directement la qualité de votre site Web aux yeux du moteur de recherche.

En d’autres termes, il s’agit de repérer d’excellents sites dans votre niche, qui font autorité en la matière, et de varier la fréquence à laquelle ils établissent des liens vers vous, ainsi que les ancres (textes des liens) employées. L’établissement d’un grand nombre de liens de faible qualité à partir de sites sans rapport avec le vôtre est considéré comme une stratégie « black hat« , et l’impact sur votre marketing SEO ne sera probablement pas favorable. Vous devez à tout prix opter pour le référencement en chapeau blanc.

Outre les backlinks, un plan d’optimisation des moteurs de recherche doit donner la priorité à la qualité de la construction des liens internes du site Web (on page SEO, ou on site SEO). Cela permet d’éviter que les utilisateurs n’abandonnent le site, les obligeant à aller de page en page à la recherche de matériel supplémentaire à forte valeur ajoutée qui leur permettra de plonger encore plus profondément dans le sujet de leur choix.

Google est en constante évolution et remet continuellement en question ses propres résultats afin de les rendre plus pertinents. Par conséquent, le meilleur conseil que vous puissiez obtenir est d’investir dans le travail de fond qui réduira le risque de descendre inopinément dans les résultats. En général, la mise en œuvre de tactiques d’optimisation des moteurs de recherche qui se concentrent sur le visiteur (avec du matériel optimisé de haute qualité publié régulièrement) implique que vous pouvez réduire les chances qu’une mise à jour future de l’algorithme bouleverse entièrement vos résultats. La planification à long terme garantit un investissement plus sûr…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici