Test Watch Series 9 : la montre connectée d’Apple devient discrètement meilleure

Analyse de la Watch series Series 9 APPLE

Quels sont les points forts et faibles

Points forts

La Watch Series 9 offre des atouts considérables :

  • Finition. La finition de la montre est de haute qualité.
  • Surface d’affichage confortable. L’écran offre un confort visuel optimal.
  • Suivi cardiaque et GPS précis. Les fonctions de suivi sont extrêmement précises.
  • watchOS au top ! Le système d’exploitation est performant.
  • Ergonomie en constante progression. L’ergonomie de la montre s’améliore constamment.

Points faibles

Cependant, la montre n’est pas sans défauts :

  • Autonomie toujours limitée. La batterie a une autonomie limitée.
  • La Watch n’aime toujours pas Android. La montre n’est pas compatible avec Android.
  • Toucher deux fois a encore besoin d’être amélioré. La fonction de double tap doit être améliorée.
  • Le verre du modèle aluminium se raye plus facilement. Le verre de la version en aluminium est sensible aux rayures.

Comparatif / 78 montres connectées santé et sport testées

L’Apple Watch Series 9 est une mise à jour timide, qui contribue avant tout à renforcer le confort d’utilisation, assurer plus de fluidité et mettre en avant son atout essentiel : watchOS.

Présentation

Apple domine le marché des montres connectées en volume (entre 30 et 50 % de part selon le trimestre et les cabinets d’étude) comme en valeur — et là, il rafle la mise. Dès lors, pourquoi révolutionner un facteur de forme qui semble arrivé à maturité et avoir trouvé son public ?

Logiquement, les progrès itératifs sont de mise et cette année n’échappe pas à la règle. La Watch Series 9 bénéficie d’un nouveau SiP (System in Package, avec la puce et tous les capteurs) plus rapide et un écran plus lumineux. Le reste des nouveautés tient essentiellement à watchOS 10, qui s’avère être une excellente cuvée.

La Watch Series 9 est vendue à partir de 449 € en version Wi-Fi et 569 € pour son versant Wi-Fi + cellulaire avec un boîtier de 41 mm en aluminium. Il vous en coûtera 30 € de plus pour le modèle 45 mm que nous avons testé, et 120 € supplémentaires si vous optez pour la version cellulaire. Le modèle en acier est commercialisé à partir de 799 € et intègre d’emblée la connexion 4G. Comme toujours avec Apple, le prix total de la Watch peut varier également en fonction du bracelet retenu.

Si la note est salée, remarquons que les prix ont très légèrement baissé par rapport à 2022, où ils avaient littéralement flambé. Enfin, à en croire la Pomme, l’Apple Watch Series 9 (aluminium) aurait un impact neutre en carbone. On pourra toujours arguer que le meilleur produit pour la planète est celui qui n’est pas fabriqué, mais les efforts du géant californien ont au moins le mérite de placer le débat et certains enjeux en première ligne.

Ergonomie et design

Après un élargissement de son écran en 2021 avec la Series 7, le design de la Watch d’Apple n’a pas évolué. Extrêmement bien fini, le boîtier reste rectangulaire, bien qu’arrondi, ce qui déplaira aux zélateurs des montres rondes, mais assure une surface d’affichage optimale au vu de l’encombrement. Fine (10,7 mm d’épaisseur) et plutôt légère (39 g), la Watch Series 9 se fait rapidement oublier au poignet.

Par ailleurs, le verre de la montre est toujours affleurant et joint parfaitement le boîtier. C’est visuellement très réussi et donne l’impression que l’écran fusionne avec le métal. Bémol, cela signifie aussi que cette surface est exposée aux chocs et rayures. Le verre traité au “Ion-X” pour les modèles en aluminium est encore plus sensible à ces petits accidents, et on regrette qu’Apple continue à réserver le verre saphir plus résistant aux modèles en acier. Pensez à protéger votre Watch quand vous pratiquez un sport comme l’escalade.

Apple Watch Series 9, Google Pixel Watch, montre connectée

L’Apple Watch Series 9 à côté de son adversaire du moment, la Pixel Watch de Google.

Montre connectée Google pixel Watch 2 blue clair
Google pixel Watch 2

Un écran toujours plus lumineux

Néanmoins, ce design met en avant la dalle Amoled (LTPO) de 1,9 pouce de diagonale, qui occupe presque 69 % de la face avant. En 2022, l’écran de la Watch Series 8 pouvait pousser sa luminosité à 1000 cd/m² ; cette année, Apple a jugé que ce n’était pas assez pour rester lisible sous le soleil californien… Le maximum est donc passé à 2000 cd/m². Nous avons mesuré une luminosité à 1498 cd/m² avec notre sonde et le différentiel entre notre mesure et la valeur avancée par Apple peut s’expliquer assez facilement par le fait que nous n’avions pas de soleil sous la main pour forcer la montée en luminosité de la dalle, seulement une lampe.

Une chose est certaine, l’écran de la Watch Series 9 est extrêmement lisible, que ce soit en plein cagnard ou au petit matin quand on consulte l’heure d’un œil mal éveillé et que sa luminosité est automatiquement réduite pour ne pas éblouir.

Interface

Pour celles et ceux qui auraient vécu sur la face cachée de la Lune depuis septembre 2014, la Watch d’Apple est toujours intimement liée à l’iPhone d’Apple. Vous l’aurez compris, il n’y a aucune place pour Android ici. Cette intrication étroite permet toutefois de bénéficier de tout ce que l’écosystème logiciel et matériel de la société de Cupertino a à offrir.

Ainsi, le nouveau SiP embarque un nouveau CPU bicœur, donné pour être 60 % plus rapide que celui de la Series 8. Dans les faits, cela ne change pas grand-chose, tant l’interface était déjà fluide et les apps réactives. On a pu observer que celles qui n’avaient pas été lancées depuis longtemps sont peut-être un peu plus véloces à s’afficher. Bref, c’est un plaisir au quotidien.

Apple Watch, Series 9, cadran, Snoopy

Le cadran Snoopy s’adapte au contexte dans une certaine mesure. Ici, Snoopy sue avec vous…

Siri, plus rapide et local

Le nouveau processeur s’accompagne d’une version inédite du Neural Engine avec quatre cœurs. Cela signifie que la montre est désormais capable d’exécuter des tâches liées au machine learning en local et plus rapidement. Ainsi, bien des interactions avec Siri se font plus vite. Car, évidemment, l’assistant d’Apple est toujours de la partie et peut lancer un compte à rebours, un exercice ou simplement prendre sous votre dictée la réponse à un message.

Intéraction avec la Watch Series

Siri est toujours une des pierres angulaires de l’interaction avec la Watch, qu’on l’invoque avec les mots-clés “Dis, Siri” ou en pressant la couronne digitale. Ce remontoir est au cœur des interactions avec la Watch. Ainsi, une pression affiche l’ensemble des applications installées, deux pressions rapides révèlent les apps ouvertes. Bien sûr, c’est aussi avec cette petite molette, facile d’accès et à utiliser, même les doigts mouillés, que vous pouvez faire défiler un texte, un message, etc.

Le bouton latéral est lui aussi toujours présent, mais change un peu de rôle. Une pression lui fera ouvrir le Centre de contrôle pour activer le mode Avion, faire sonner votre téléphone égaré ou accéder à quelques réglages rapidement. Deux pressions invoqueront Cartes et vos moyens de paiement, notamment.

Et puis, il y a l’écran tactile. L’interface de watchOS est parfaitement adaptée et on contrôle aisément tout du bout du doigt, sauf quand ce n’est pas possible, quand on est en bout de ligne à la piscine, par exemple, les doigts mouillés, ou quand on cuisine les doigts pleins de farine. Jusqu’à présent, il fallait se débrouiller comme on pouvait.

Apple Watch Series 9 Double Tap

La fonction Toucher deux fois permet de faire défiler une interface ou d’interagir avec une notification.

Application

Pour tirer le meilleur de votre Apple Watch Series 9, il faudra utiliser jusqu’à trois apps sur votre iPhone :

  • Watch, qui permet de la mettre à jour, choisir le cadran (Snoopy !) ou configurer un code de sécurité. C’est l’app qui centralise tous les réglages.
  • Santé, qui vous autorisera à garder un œil sur toutes vos statistiques de sommeil, votre nombre de pas quotidiens, vos battements de cœur, ou encore de surveiller la complétion de vos anneaux Bouger, M’entraîner et Me lever.
  • Forme se concentre sur vos activités (et une fois encore, vos anneaux), liste vos exercices enregistrés avec l’app d’Apple ou une application tierce comme Strava. Elle établit aussi des tendances de votre condition physique et vous propose enfin un accès à Fitness+, le service de remise en forme d’Apple.

Usages et précision

La Series 9 n’est pas une montre de sport, comme la Watch Ultra ou les toquantes Garmin et Suunto. Néanmoins, elle peut accompagner la majorité d’entre nous dans leur activité sportive. Le GPS se révèle très précis, et la montre supporte même le GLONASS, le QZSS et le Galileo, de quoi optimiser la réception du signal en extérieur et ne pas attendre des plombes avant que la montre trouve un signal — qu’elle conserve d’ailleurs très bien en général.

La puce U1, qui aide les AirTags à communiquer avec l’iPhone, est aussi de la partie. En pratique, cela signifie que vous pourrez plus facilement retrouver vos affaires depuis votre poignet. Si vous avez lâché votre iPhone dans la voiture ou dans un grand sac à main, la montre vous indiquera la direction et la distance qui vous sépare de votre appareil.

Le GPS a une conséquence sur l’autonomie. Alors que l’Apple Watch Series 8 pouvait tenir une semaine sans bouger, en étant portée la nuit et avec les fonctions de suivi de sommeil activées, la Series 9 ne dépassera pas trois jours, montre portée de jour seulement. La nuit, on lui conseille de la recharger pour qu’elle soit prête à prendre place à votre poignet au petit matin.

Notre test de l’Apple Watch Series 9

La Watch Series 9 est une montre connectée complète qui mise sur le raffinement de son design, la qualité de son écran, et les performances de son interface watchOS. Elle excelle dans le suivi de la santé, de la forme, et dans le contrôle de votre écosystème Apple. Cependant, l’autonomie reste limitée, et elle n’est compatible qu’avec les appareils iOS, ce qui peut limiter son public.

Recommended For You

About the Author: Actudigital

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *