Tout sur le métier du développeur de jeux vidéo

0
298
métier du développeur de jeux vidéo

Un développeur de jeux vidéo est un intervenant crucial dans la construction d’un jeu grâce à ses compétences en codage. Il intervient tout au long du processus de développement du jeu et est le garant de sa réussite. Pour cela, le programmeur de jeux vidéo doit posséder des connaissances en informatique et être capable de collaborer avec d’autres personnes.

Description détaillée du poste

  • Niveau d’études Bac+3
  • Baccalauréat scientifique
  • Employabilité : Excellente
  • Salaire pour un débutant : 3 100 Euros brut
  • Salaire confirmé : 6 000 euros bruts
  • Mobilité : Excellent
  • Intitulé du métier : programmeur de jeux vidéo

Le métier de créateur de jeux vidéo occupe en effet près de 38% des opportunités de carrière dans le secteur. Ce chiffre de l’Agence française du jeu vidéo (AFJV) permet de comprendre l’intérêt des entreprises pour le rôle des développeurs. Et cela ne doit pas être négligé. Au contraire, puisqu’on attend d’eux qu’ils soient plus polyvalents et plus techniques.

Le programmeur, également appelé développeur ou concepteur ou créateur de jeux vidéo, est chargé de créer le cœur du jeu et de lui donner vie à partir des exigences formulées par le chef de projet. Le programmeur est responsable de la conception des interfaces sonores et visuelles, des menus et de toutes les contributions des autres membres de l’équipe.

Une carrière de créateur de jeux vidéo a du sens.

L’industrie du jeu vidéo n’échappe pas à la quête de sens. Selon une étude OpinionWay réalisée en février 2021, 40 % des personnes interrogées estiment que la quête de sens au travail est vitale. Bien que chacun ait sa propre conception du « sens au travail », celui-ci est fondé sur trois facteurs : les convictions, les valeurs et les objectifs professionnelles et personnelles.

Il s’agit avant tout de choisir un job qui vous motive à vous mettre debout le matin, et c’est quelque chose que peut vous offrir un poste de développeur de jeux vidéo. Vous pourrez mettre vos capacités et votre envie au service d’un projet, choisir d’évoluer dans une société ou en tant que freelance, et vous épanouir quel que soit votre statut. Pour autant que vous ayez cette forte envie.

Comment développer un jeu vidéo ?

La création d’un jeu vidéo est un processus en plusieurs étapes. Elle mêle une composante technologique et une composante de conception.

Du côté technique, vous devez dans un premier temps identifier un objectif, puis créer un concept ainsi qu’un modèle de jeu qui vous permettra de construire le scénario. Ensuite, il faut choisir le moteur de jeu et le langage de programmation qui permettront de mener à bien le projet. Si vous utilisez le moteur Unity, votre script sera écrit dans le langage de programmation C#. Le langage C++ sera utilisé pour Unreal Engine.

Vous devez ensuite assembler les composants du futur jeu, tels que les textures, les effets sonores, la musique, les personnages, les environnements, les objets, etc. C’est là que la programmation entre en jeu, donnant vie au jeu. Il s’agit d’une étape critique et longue où, grâce à l’ordinateur, toutes ces pièces peuvent être animées tout en assurant la cohésion de l’ensemble tout au long du processus de production.

Quels sont les différents langages de programmation ?

Il en existe une multitude, dont les plus populaires sont C++, C#, Java, Python, etc.

Chacun de ces langages de programmation est unique à sa manière.

  • Le C++ est le plus populaire, notamment pour la conception de jeux pour la Xbox ou la PlayStation. Son avantage est la vitesse d’exécution. Il fonctionne également avec la majorité des moteurs de jeu.
  • C# est un langage de programmation populaire dont l’apprentissage est relativement simple.
  • Java est un langage de programmation flexible et largement utilisé. Il est continuellement mis à jour.
  • Python, qui est également orienté objet, vous aide à créer des prototypes plus rapidement.

Les tâches d’un programmeur de jeux vidéo

Les objectifs majeurs du développeur de jeux, sous la direction du chef programmeur, sont au nombre de quatre :

  • Examen et évaluation des besoins informatiques
  • La rédaction complète du programme
  • Les tests qui seront effectués
  • La résolution des bugs

Un programmeur peut également se spécialiser dans un secteur d’expertise comme la 3D, la construction d’outils de développement ou les briques fondamentales des jeux, entre autres.

Le métier se développe dans le sens où l’on parle d’un développeur full stack, et pas uniquement d’une capacité technologique ou d’une spécialité particulière. Les qualifications du programmeur de jeux vidéo.

Ce métier vous demandera sans doute d’être à l’affût des dernières nouveautés, des tendances et des avancées techniques. Cependant, pour appréhender les outils et les procédures employés au quotidien, il doit également posséder un minimum de capacités techniques. Elles sont nombreuses :

  • La maîtrise des langages de programmation
  • La programmation graphique
  • La maîtrise des outils pour le développement en équipe
  • Programmation réseau pour les jeux multi-joueurs
  • Les outils de conception
  • Les outils de production, d’intégration, de visualisation et de test
  • Expertise en gestion de projet
  • Connaissance de base de l’anglais technique
  • Capacités de gestion
  • Capacité de communication
  • Administration des données

Spécialisations relatives aux moteurs de jeux vidéo

Vous devez connaître les moteurs de jeux vidéo pour devenir programmeur de jeux. Les créateurs de jeux vidéo se spécialisent parfois sur un seul moteur ou une seule technologie. Voici quelques exemples de moteurs de jeux vidéo :

  • Cry engine
  • Unity
  • Unreal
  • GameMaker
  • Godot
  • Phaser

Qualités 

  • Posséder un esprit d’analyse
  • Avoir un sens de la logique
  • Capacité à organiser des idées compliquées
  • Capacité à travailler en équipe
  • Adaptabilité
  • Curieux
  • Proactif
  • Et autonome.

Lorsque le développement d’un jeu se solde par un échec, c’est presque toujours la responsabilité de son créateur. Un bon développeur doit donc être assidu dès le départ pour que la mise en place du projet se déroule sans accroc tout au long du développement du projet.

Les compétences que les entreprises recherchent chez un développeur de jeu

Les soft skills ont dépassé en importance les capacités techniques (hard skills). À tel point que, lorsque vous postulez à un emploi de développeur de jeux vidéo, vous devez être en mesure de démontrer des capacités qui sont propres à votre personnalité et qui feront la différence, en particulier lorsque vous travaillez en équipe. Par exemple, vous devez

  • Faire preuve de patience
  • Aptitudes à la résolution de problèmes
  • Des capacités de gestion du temps
  • Une volonté d’aider les gens
  • Intelligence émotionnelle (QE)
  • Capacité de persuasion

Pour devenir développeur de jeux vidéo, quelle formation faut-il suivre ?

Quel est le diplôme ?

Les études requises pour obtenir un diplôme en développement de jeux vidéo sont variées : Licence, Bachelor, Master ou MSc. Sachez que les deux premiers demandent trois ans d’études et dispensent un enseignement sur les principes de la programmation. Tandis que les deux autres (en deux ans) prévoient une spécialisation et un enseignement plus poussé de la technologie des jeux vidéo.

De quel baccalauréat s’agit-il ?

Avant de vous inscrire dans une formation de développeur, vous devez d’abord examiner votre orientation au lycée en choisissant une voie générale (Bac avec une spécialisation en mathématiques) ou une voie technologique (Bac STI2D). Un intérêt marqué pour les mathématiques, ainsi que pour les disciplines scientifiques, est recommandé dans les deux cas. Pourquoi ? Le développement d’un algorithme nécessite un raisonnement mathématique. Il permet de clarifier une notion, de rendre le programme plus efficace ou de faciliter la résolution de problèmes.

Quelles questions devez-vous vous poser avant de vous lancer dans une carrière de développeur de jeux ?

Il est essentiel de se poser les bonnes questions concernant votre future carrière. C’est une étape importante à franchir, notamment avant de commencer votre profession. Voici quelques questions incontournables :

  • Mon niveau en mathématiques est-il suffisant ?
  • Quel est le cursus que je souhaite suivre ?
  • Où puis-je suivre une formation de développeur de jeux vidéo ?
  • Quels sont les thèmes abordés dans les cours de l’école ?
  • Qui sont les conférenciers et les enseignants ?
  • Des stages sont-ils prévus ?
  • Quel est mon objectif professionnel ?
  • Pour quelle entreprise voudrais-je travailler ?
  • Les possibilités d’emploi sont-elles importantes ?
  • Sera-t-il facile pour moi de trouver un emploi ?

Le salaire d’un programmeur de jeux vidéo

La rémunération diffère suivant le niveau d’expérience et l’employeur. Un programmeur junior peut toucher annuellement un revenu brut de 30 000 qui peut atteindre les 40 000 euros après quelques années d’expérience. À terme, sa rémunération annuelle peut grimper jusqu’à 50 000€ à 60 000€ (4 100 euros par mois), voire 90 000 euros (7 500 euros).

Le revenu moyen d’un programmeur à Montréal est de 64 000 $ (5 300 $). Les revenus les plus bas sont encore de 50 000 $ (4 100 $).

À San Francisco, en Californie, les salaires varient de 50 000 $ à 90 000 $ (4 100 $ à 7 500 $).

Conformément à notre évaluation, le métier de programmeur de jeux vidéo occupe la sixième place des emplois les mieux rémunérés dans le secteur des jeux vidéo.

Pour quelle entreprise travailler ?

Un programmeur de jeux vidéo est le seul poste dans le secteur des jeux vidéo qui trouve sa place dans n’importe quelle entreprise. Qu’il s’agisse d’une société professionnelle de développement de jeux comme Dowino ou d’un studio de renommée internationale comme Nintendo, Arkane Studios, Gameloft ou Green Panda Games. Le secteur de l’informatique et des services en ligne offre d’autres possibilités d’accès.

Les conditions de travail

Elles ne seront pas les mêmes partout et varieront en fonction de l’entreprise, mais elles doivent répondre à des spécifications de base afin que les développeurs puissent travailler dans le meilleur environnement possible. Les horaires de travail, l’ergonomie du lieu et du poste de travail, l’environnement général et les avantages sociaux doivent être pris en compte.

Les horaires de travail

On voit parfois des semaines à temps plein (35 heures) alors que parfois plus de 10 heures par jour sont nécessaires pour accomplir un travail primordial (plus de 50 heures). Ce nombre peut augmenter de manière significative au cours des dernières étapes de la production d’un jeu vidéo (week-ends, nuits blanches, etc.). C’est ce qu’on appelle la phase de crunch.

Ligne hiérarchique

En tant que créateur de jeux vidéo, qu’il s’agisse d’un freelance ou bien d’un salarié, vous faites partie d’une équipe et obéissez à une hiérarchie. Cette hiérarchie est composée du programmeur principal, qui supervise et organise le travail quotidien de l’équipe de développeurs. Le chef de projet peut également être présent.

Comment s’y prendre pour faire carrière en tant que développeur de jeux vidéo ?

La profession de développeur de jeux vidéo est loin d’être un secteur en crise. Il existe plusieurs possibilités de travail. Encore faut-il les trouver. Plusieurs options existent pour ce faire.

Pour commencer, le réseau que vous avez développé tout au long de vos années d’études est une excellente approche pour obtenir des emplois. On le néglige parfois, mais c’est pourtant un excellent moyen d’entrer dans le secteur.

Ensuite, vous pouvez examiner régulièrement les annonces et les messages publiés sur le réseau professionnel Linkedin.

Certains sites spécialisés proposent des offres d’emploi dans le secteur des jeux vidéo et sont constamment mis à jour avec de nouvelles annonces. Gaming Jobs, Seek-Team, et l’Agence française du jeu vidéo en sont quelques exemples.

Enfin, les forums d’emploi classiques tels que Pôle emploi, Welcome to the Jungle, Indeed et Glassdor peuvent vous aider à trouver un emploi de programmeur. Codeur.com et malt.fr sont également utiles pour les freelances.

Évolution professionnelle

Un développeur de jeux vidéo titulaire d’un Bachelor en développement de jeux vidéo pourra par exemple faire carrière et prendre progressivement des responsabilités en occupant le poste de lead programmer, un métier technique recherché par les studios en France et à l’étranger. Il pourra également viser des métiers tels que directeur technique, chef de projet, ou encore ingénieur recherche et développement dans une structure inventive.

Comment travailler en tant que programmeur de jeux vidéo freelance ?

Devenir programmeur freelance est assez simple, mais encore faut-il réussir à démarrer auprès de ses premiers clients. La persévérance, la rigueur et le talent sont nécessaires. L’avantage d’être un freelance est que vous pouvez travailler quand vous le souhaitez. Travailler pour des studios en France et à l’étranger, mais aussi développer vos propres jeux. Travailler chez soi ou chez le client. La marge de manœuvre est grande.

Comment travailler comme développeur de jeux vidéo dans un autre pays ?

Avant de pouvoir travailler à l’étranger, quelle que soit la destination, vous devez d’abord obtenir un diplôme de programmation afin de répondre aux normes d’une entreprise. Il sert de justificatif pour obtenir plus rapidement un visa de travail.

Vous devez ensuite choisir le studio ou le pays dans lequel vous souhaitez travailler. Si vous êtes particulièrement intéressé par un travail aux États-Unis, vous pouvez postuler auprès d’entreprises telles que EA ou WB Games. Vous savez ce que vous devez faire si vous voulez travailler pour un studio japonais ou canadien.

Un CV et un portfolio, comme en France, vous seront demandés dans votre procédure de candidature. Ces documents seront déterminants pour la réussite ou l’échec de votre candidature.

Enfin, tenez compte du niveau de vie du pays, de la disponibilité d’un logement, des conditions d’obtention d’un visa de travail, etc. Tous les pays ne suivent pas le même ensemble de réglementations

Les avantages et les inconvénients

Bien qu’il s’agisse de l’un des postes les plus populaires et les plus importants dans les jeux vidéo, il présente également des avantages et des inconvénients. Les voici en détail :

Avantages :

  • Possibilité d’évoluer dans de nombreux secteurs et de se spécialiser
  • Progression salariale
  • Employabilité élevée

Inconvénients :

  • Comme il y a beaucoup de programmeurs, vous devez avoir suffisamment d’expérience pour faire la différence.
  • Les heures supplémentaires ne sont pas comptabilisées.

Comment devenir un programmeur de jeux vidéo ?

Un programmeur doit être capable de posséder toutes les capacités techniques qu’un studio exige de lui afin de donner vie à un jeu vidéo. Cela passe notamment par une grande maîtrise des outils de développement informatique. Pour ce faire, être programmeur nécessite une certaine connaissance de l’informatique, notamment en langage de codage, ainsi qu’une forte culture du jeu. Il est donc conseillé de commencer par un baccalauréat scientifique, puis de poursuivre dans une école spécialisée dans la technologie des jeux vidéo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici