Bâtiment intelligent et connecté : définition et enjeux du smart building

0
37

Les bâtiments intelligents et/ ou connectés connus également sous le nom de smart buildings sont plus que de simples structures contemporaines. Ils ont été numérisés et programmés pour gérer les équipements techniques d’un bâtiment et réguler la consommation d’énergie sans intervention humaine.

Quels sont les enjeux des bâtiments connectés ou intelligents pour les communautés, en dehors de leur utilité dans le secteur de l’immobilier ? Mais d’abord, qu’est-ce qu’un bâtiment intelligent ?

Qu’est-ce qu’un bâtiment intelligent ou connecté ?

Un bâtiment intelligent ou connecté est un bâtiment conçu pour répondre aux exigences de confort, de sécurité, d’efficacité énergétique et de protection de l’environnement grâce à l’utilisation de nouvelles technologies. À cette fin, les bâtiments intelligents distribuent des capteurs qui collectent des données sur les dispositifs techniques.

L’étude des données acquises est un signal précieux pour rationaliser l’administration du bâtiment. Ainsi, il est désormais possible de gérer et de régler à distance l’éclairage, le chauffage, la ventilation, la climatisation, la sécurité et d’autres systèmes.

Les capteurs fixés sur les équipements assurent une maintenance préventive et une intervention spontanée en cas de besoin pour garantir le respect des normes et des réglementations. Les bâtiments intelligents favorisent une utilisation optimisée des ressources pour réduire la pollution et assurer la sécurité des utilisateurs, ce qui constitue un excellent outil de développement durable.

Les bâtiments connectés utilisent l’Internet des objets (IoT), soutenu par l’intelligence artificielle, pour rendre le bâtiment plus autonome et moderne. Ils prennent également en compte les informations fournies par les systèmes de gestion du bâtiment (GTB).

Bâtiment intelligent : les défis pour les collectivités locales

Le secteur du bâtiment est connu pour être un grand consommateur d’énergie. Selon la Commission européenne, les bâtiments émettent 36% des gaz à effet de serre. L’optimisation de la consommation énergétique est donc un enjeu fondamental pour les collectivités locales.

Grâce à leurs capteurs, les bâtiments intelligents collectent des informations sur les pics de consommation et l’origine des pertes d’énergie. Sur la base de ces données, l’occupant peut décider quelle pièce il souhaite éclairer ou non, ou quelle pièce il souhaite chauffer. Il peut ainsi adapter sa consommation d’énergie à ses besoins réels.

Le bâtiment connecté assure également la sécurité et le confort des communautés. Il offre la possibilité d’agir sur la qualité de l’air en contrôlant le HVAC (chauffage, ventilation, climatisation). Par exemple, il est possible d’éteindre ou d’allumer le système tout en mesurant en temps réel la teneur en CO2 de l’air.

Il permet également de détecter à temps les pannes ou dysfonctionnements potentiels. Les capteurs installés dans le bâtiment rapprochent les données collectées pour assurer une maintenance prédictive régulière et efficace. En outre, les bâtiments intelligents sont capables de détecter les fuites de gaz et de prévenir les maladies respiratoires telles que la légionellose.

En bref, la sécurité, le confort et la santé sont autant de facteurs optimisés par les bâtiments intelligents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici