COMMENT DEVENIR UN CONSULTANT SEO ?

0
85
Consultant SEO et réferenceur web

Tout savoir sur le consultant SEO ou Référenceur !

Internet est devenu un élément indispensable de la vie quotidienne. En effet, pratiquement tout le monde utilise aujourd’hui Internet pour suivre l’actualité, acquérir des connaissances sur de nombreux sujets, ou même rencontrer l’âme sœur.

Lorsqu’un internaute saisit un certain terme, l’objectif de chaque entreprise ou plateforme est d’apparaître en premier dans les résultats de recherche. Il s’agit d’une méthode permettant d’attirer davantage de visiteurs et, par conséquent, d’inciter un maximum de personnes à agir. Cela garantit la réputation du site ainsi que son succès financier.

Référenceur ou expert SEO

Un consultant SEO (Search Engine Optimization), communément appelé référenceur ou expert en SEO, est principalement chargé de concevoir des techniques visant à améliorer l’exposition d’un site Web sur les moteurs de recherche tels que Google, Bing ou Yahoo. Il est souvent affecté au service marketing d’une entreprise.

Rémunération d’un consultant SEO

La rémunération annuelle d’un référenceur débutant devrait se situer entre 25 000 et 30 000 euros. Cependant, au fur et à mesure qu’il gagne en expertise, la somme grimpe et peut atteindre à terme plus de 50 000 € par an ou environ 4 200 € par mois.

Pour mener à bien ses tâches, le consultant SEO doit maîtriser certains produits informatiques tels que Word, Excel et Ahrefs. Il est également essentiel qu’il comprenne les principes fondamentaux des langages de programmation CSS, HTML et PHP. Par conséquent, je vous propose de suivre une formation avant de commencer à exercer cette profession pour générer un excellent travail et vous développer rapidement.

Comment faire pour devenir un consultant SEO ?

Je vous invite à découvrir tous les éléments relatifs à cette question, ainsi que les cours à suivre, sans oublier la démarche à entreprendre pour obtenir des contrats solides.

Quelles sont les missions du référenceur ?

Étape 1 : faire un état des lieux.

Un consultant SEO doit passer par de nombreuses phases afin de créer une stratégie efficace pour optimiser l’exposition d’un site web sur les plus grands moteurs de recherche. Avant toute chose, il doit procéder à un examen complet de la plateforme afin d’identifier et de documenter tout ce qui peut impacter (positivement ou négativement) son référencement naturel.

Étape 2 : Comment optimiser le site ?

Des solutions basées sur la technologie

Il élabore ensuite un cahier des charges décrivant les changements et les améliorations à apporter pour atteindre son objectif. Pour ce faire, il préconise des solutions technologiques qui permettront à Google, Yahoo ou Bing de scanner correctement le site (crawl) et d’évaluer la pertinence de son contenu afin d’obtenir une indexation (apparition dans les résultats de recherche). Le professionnel précise également le balisage à privilégier (gras, italique ou titre).

Des solutions basées sur la sémantique

Pour optimiser les textes, le référenceur identifie les mots-clés principaux et secondaires, aussi appelés requêtes, ainsi que leur fréquence d’utilisation. Il est essentiel de noter que si ces derniers apparaissent de manière abusive dans le contenu du site, les moteurs de recherche peuvent sanctionner le site. Ils doivent également être utilisés de manière appropriée et naturelle.

Amélioration de l’expérience utilisateur

Afin de garantir une navigation aisée sur tous les supports, le professionnel du référencement doit également envisager d’améliorer l’expérience utilisateur en apportant quelques ajustements pratiques au design et/ou au contenu. Il peut, par exemple, inclure des liens internes (liens qui renvoient à d’autres informations sur le même site), un appel à l’action, ou travailler sur l’ergonomie. Cela pourrait augmenter considérablement les taux de conversion.

La stratégie de backlink

L’expert peut également suggérer une stratégie de backlink pour booster la popularité de la plateforme. Il s’agit surtout d’intégrer des liens vers le site dans d’autres contenus Web afin d’augmenter le nombre de vues et le volume de réactivité. En d’autres termes, vous devez développer des alliances avec d’autres plateformes afin qu’elles endossent la vôtre.

Étape 3 : la validation et le suivi.

Le référenceur doit d’abord s’assurer que les autres prestataires, notamment les développeurs et les rédacteurs, ont suivi ses conseils. Cette étape est nécessaire pour vérifier le travail et avancer dans les tâches.

Enfin, il analyse continuellement les changements de l’algorithme de Google afin d’apporter les modifications correspondantes au site et au développement de la visibilité de la plateforme.

Quelle formation faut-il suivre pour devenir un consultant SEO ?

La majorité des formations universitaires pour devenir consultant en référencement se situent dans la discipline du marketing. Par exemple, dans certaines universités publiques ou privées, vous pouvez vous inscrire à un master en commerce ou à un master en marketing et TIC. Ce programme dure cinq ans.

Si vous aimez les cycles courts, je vous propose également de poursuivre la Licence Professionnelle Référenceur et Rédacteur Web après votre baccalauréat. De nombreux professionnels reconnus ont choisi de participer à ce programme.

Comment devenir consultant SEO si vous n’avez pas de diplôme ?

Il est pourtant possible de devenir un spécialiste du référencement sans fréquenter un établissement universitaire. Mais comment faire exactement ?

Avant tout, je vous suggère de consulter les revues sur le référencement et de suivre les cours vidéo sur le même sujet. Vous y découvrirez des conseils utiles pour vous lancer. C’est aussi l’occasion de déterminer si cet emploi vous convient ou non avant d’y consacrer votre temps et votre argent.

Cours d’apprentissage à distance

Ensuite, je vous recommande de vous inscrire à un cours d’apprentissage à distance. Renseignez-vous sur les meilleurs cours de référencement en ligne. Ces cours sont normalement ouverts à tous, sans aucune exigence. La méthode d’apprentissage est souvent comprimée afin que vous puissiez rejoindre le monde du travail le plus rapidement possible. En outre, que vous soyez étudiant ou que vous ayez déjà un emploi, c’est le choix à faire.

Comment devenir un consultant SEO freelance ?

Travailler en tant que freelance SEO est une option. Celle-ci présente plusieurs avantages, notamment en termes de gestion du temps, de logistique et d’évolution professionnelle.

Quels sont les avantages d’être freelancer ?

Travailler en tant que spécialiste en référencement freelance vous permet d’économiser de l’argent sur les déplacements au bureau. Il vous permet également de gagner beaucoup de temps. Vous aurez plus de temps à consacrer à votre famille et/ou à l’entretien de votre maison.

Emploi du temps flexible

Cela vous permet également d’être plus flexible avec votre emploi du temps. Vous êtes votre propre employeur, et vous choisissez vos propres horaires. C’est particulièrement utile si vous êtes encore étudiant ou si vous avez un deuxième emploi. Vous devez simplement veiller à ce que tout soit achevé conformément aux délais prévus pour ne pas ternir votre réputation. En outre, vous pouvez travailler depuis n’importe où, pour autant que vous disposiez d’une connexion internet. Ceux et celles qui aiment voyager souvent seront ravis.

Freelance expert SEO

Par ailleurs, en tant que freelance, vous avez une communication directe avec vos clients. La rémunération peut être négociée en fonction de l’ampleur ou de la complexité de la tâche. En d’autres termes, si vous êtes compétent et expérimenté, vous pouvez avoir un salaire mensuel nettement plus élevé.

Travailler avec une variété de clients et s’associer à d’autres fournisseurs est également important pour développer un solide réseau de relations et s’assurer que vous ne manquerez jamais d’affaires. Cela vous sera également utile si vous décidez un jour de créer votre propre société de référencement.

Les inconvénients du freelancing

Si vous n’êtes pas assez mûr, vous risquez de trouver difficile de gérer votre emploi du temps. Lorsque vous devez accomplir un travail, il faut beaucoup de maîtrise de soi pour refuser de sortir, lutter contre la léthargie ou regarder un film merveilleux. C’est l’une des causes les plus courantes de l’échec des freelances.

Faire un planning précis

Pour éviter cela, je vous recommande de créer un plan détaillé au début de chaque semaine. Assurez-vous de disposer d’au moins une ou deux heures par jour (ou plus, en fonction de l’échéance du client) pour travailler sur votre projet. Il est important de noter que se précipiter à la dernière minute réduit la qualité de votre activité, notamment parce que le référencement implique des recherches approfondies.

En outre, il peut être difficile de trouver des contrats, surtout si vous êtes un débutant. Dans ces circonstances, les clients recherchent généralement des employés expérimentés et compétents afin d’éviter les mauvaises surprises à la fin du travail.

Où trouver des contrats de consultant SEO freelance ?

De nombreux sites web s’attachent désormais à mettre en relation les clients avec des spécialistes du référencement en freelance. En voici quelques exemples.

  1. Coder.com est désormais l’un des sites les plus réputés dans ce secteur. Pour répondre aux appels d’offres publiés par les annonceurs, le freelance doit acheter une adhésion. Le site prélève une commission de 4 % sur le prix convenu pour chaque travail.
  2. Malt : Pas de publicité ni d’offre sur ce site, dont l’utilisation est totalement gratuite. Le freelance établit un profil avec le plus d’informations spécifiques possible afin de maximiser ses chances d’être visible par les clients. Ces derniers parcourent ensuite les profils qui leur ont été proposés en fonction des termes qu’ils ont saisis dans le moteur de recherche. Le site prélève une commission de 10% sur chaque mission.
  3. Rédacteur.com : les entreprises passent des annonces sur le site, et les freelances y répondent. Les entreprises sont autorisées à recruter les personnes de leur choix. Chaque projet rapporte à la plateforme une commission de 30%.

Quelles sont les qualifications requises pour devenir consultant en référencement ?

Le consultant en référencement se doit de bien maîtriser le fonctionnement des moteurs de recherche. Ainsi, même s’il ne connaît pas l’algorithme des moteurs de recherche dans son intégralité, il doit être capable d’en apprendre les bases.

Compétences du référenceur et consultant SEO

En termes de capacités techniques, le référenceur doit être compétent dans trois domaines. Premièrement, il doit maîtriser l’optimisation du contenu. Il s’agit de comprendre comment rédiger un texte pour qu’il apparaisse dans les premiers résultats du moteur de recherche. Il devra cependant apprendre les principes du codage HTML.

En effet, la valeur des « balises » du code HTML ne doit pas être négligée tout au long de son évaluation. Enfin, il doit être capable d’élaborer de manière autonome un plan de  » netlinking « . Nous utilisons le terme netlinking pour décrire une tactique visant à augmenter la popularité d’un site web aux yeux des moteurs de recherche. L’expert en référencement devra donc afficher des liens vers le site web de son client sur d’autres sites web afin d’augmenter sa popularité.

Si ces compétences peuvent être maîtrisées par un grand nombre d’individus, le consultant en référencement devrait les avoir à portée de main.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici